HeydəR Əliyev irsini araşdirma məRKƏzi xocali 1992 Bakı 2014



Yüklə 13,59 Mb.
Pdf görüntüsü
səhifə8/14
tarix06.09.2017
ölçüsü13,59 Mb.
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   14

KHODJALY - 1992
dente de la Fondation Heydar Aliyev, a donné un 
grand élan à cette cause. 
Des  informations  détaillées  à  ce  propos  sont 
présentées dans ce livre.
Il convient de souligner que l’une des organisa-
tions  qui  œuvrent  dans  ce  sens  est  ”l’Association 
d’Aide  au  Développement  à  la  Société  Civile  en 
Azerbaïdjan“.  ”L’Association  d’Aide  au  Dévelop-
pement  de  la  Société  Civile  en Azerbaïdjan“  (AV-
CIYA) a édité en 2006 en azerbaïdjanais, en russe et 
en anglais le livre ”Le génocide de Khodjaly (docu-
ments, faits et presse étrangère)“. 
En 2007, AVCIYA a organisé une action sous le 
slogan  ”Le  génocide  de  Khodjaly  :  une  exigence 
pour un million de signatures“. A la suite de cette 
action, les signatures d’un million d’Azerbaïdjanais 
qui  exigent  la  reconnaissance  du  génocide  à  Kho-
djaly, ont été rassemblées. 
Il  convient  de  souligner  surtout  que  ces  signa-
tures ne sont pas seulement une exigence mais elles 
sont  aussi  un  certificat  historique  des  témoins  du 
génocide  de  Khodjaly  et  un  document  moral,  po-
litique  et  historico–juridique.  C’est  pourquoi  ces 
signatures  ont  été  remises  aux  bibliothèques  de 
l’Azerbaïdjan  et  des  pays  étrangers  et  à  leurs  ar-
chives, ainsi qu’aux Parlements des Etats  pour que 
soient rétablies la vérité historique et la justice, et 
voilà pourquoi un livre portant le même titre a été 
publié par la suite. 
Il faut noter que le refus opposé à une juste qua-
lification  juridique  et  aux  conséquences  politiques 
de la tragédie de Khodjaly ouvre la voie à de nou-
velles  tragédies. A  la  suite  d’un  sabotage  délibéré 
ou  d’une  catastrophe  causée  par  la  négligence  de 
l’homme,  les  vies  de  dizaines  de  milliers  de  per-

www.aliyevheritage.org
134
KHODJALY - 1992
sonnes pourraient être mises en péril à partir de ter-
ritoires sous occupation étrangère et qui sont, par 
définition, hors du contrôle de l’Azerbaïdjan. Un tel 
événement est susceptible d’advenir et de menacer 
les villes en aval de la retenue d’eau du barrage de 
Serseng. 
Prenant cette problématique en compte, l’Asso-
ciation (AVCIYA) s’est résolue à faire des proposi-
tions en 2013. Le cœur du projet est d’informer la 
communauté azerbaïdjanaise mais aussi la commu-
nauté internationale de l’état de cette retenue d’eau, 
du risque de catastrophe humanitaire posé par cette 
retenue, du risque d’un désastre biologique et éco-
logique, ainsi que des dommages qui risquent d’être 
occasionnés à l’économie de six régions voisines. Il 
s’agira également de réussir à faire adopter certains 
documents  par  les    organisations  internationales, 
ainsi que d’élaborer un paquet de mesures visant à 
prévenir une catastrophe humanitaire et une crise 
environnementale. 
En dépit de son caractère stratégique pour l’Azer-
baïdjan, la retenue d’eau du barrage de Serseng se 
trouve dans les territoires qui sont occupés par l’Ar-
ménie. Cette retenue d’eau a été construite en 1976.  
Par le fait de l’occupation arménienne, les installa-
tions techniques du barrage de Serseng sont deve-
nues inutilisables et présentent à l’heure actuelle un 
état de dégradation avancée. La rupture de ce bar-
rage, consécutive à une catastrophe naturelle, une 
défaillance  technique  ou  un  sabotage  délibéré  re-
présenterait un danger réel pour la vie des 400.000 
personnes  vivant  dans  ces  sept  départements  voi-
sins d’Azerbaïdjan.
Malheureusement,  diverses  organisations  inter-
nationales,  y  compris  de  prestigieuses  institutions 

www.aliyevheritage.org
135
KHODJALY - 1992
européennes, adoptent une attitude inexplicable (qui 
est peut être explicable sous un autre angle...) face à 
ce problème.
Cependant, la prise en compte objective de telles 
problématiques, ajoutés au génocide de Khodjaly, à 
l’agression de l’Arménie contre l’Azerbaïdjan dans 
son ensemble et au rétablissement de la justice his-
torique  et  du  droit  international,  pourrait  contri-
buer à prévenir d’autres catastrophes potentielles. 
Chers lecteurs!
Vous  pouvez  voir  dans  ce  livre,  devant  vous, 
que Heydar Aliyev, l’artisan de la renaissance azer-
baïdjanaise  et  Ilham Aliyev,  notre  Président  de  la 
République d’Azerbaïdjan, ont qualifié à plusieurs 
reprises de génocide la tuerie massive de Khodja-
ly  dans  leurs  discours  et  appels,  et  l’ont  nommé 
”l’événement le plus terrible du XXème siècle“ et de 
”crime contre l’Humanité “. 
L’édition de ce livre en azerbaïdjanais, mais éga-
lement en anglais, en russe, en français, est symbo-
lique.  Car  ces  langues  étrangères  sont  les  langues 
des pays coprésidents du groupe de Minsk de l’OS-
CE,  institué  pour  trouver  un  règlement  au  conflit 
arméno–azerbaïdjanais  du  Haut-Karabagh.  Ainsi, 
les créateurs du livre offrent-ils à l’attention du pu-
blic, une fois de plus, les vérités sur l’événement le 
plus dramatique et le plus sanglant du conflit. Nous 
pourrions le dire avec les paroles du Président de la 
République d’Azerbaïdjan Ilham Aliyev : ”… il faut 
proclamer au monde entier le danger de l’idéologie 
du séparatisme ethnique, de la haine entretenue en-
vers les autres peuples de leur région et la terreur 
que les nationalistes arméniens font régner dans la 
région. C’est notre devoir civique en face de l’esprit 

www.aliyevheritage.org
136
KHODJALY - 1992
des martyrs héroïques de Khodjaly“. 
J’espère que ceux qui essaient de réfuter les évé-
nements qui se sont passés cent ans plus tôt dans 
l’empire ottoman pour les présenter comme le ”gé-
nocide des Arméniens“, après avoir lu ce livre, au-
ront  la  possibilité  de  distinguer  les  vrais  auteurs 
d’un  génocide  de  ceux  qui  sont  victimes  d’un  gé-
nocide.
J’espère que ceux qui essaient de commenter  les 
événements qui se sont déroulés cent ans plus tôt 
dans l’empire ottoman pour les présenter comme le 
”génocide  des  Arméniens“  auront,  après  avoir  lu 
ce livre réédité, la possibilité de distinguer les vrais 
auteurs  d’un  génocide  de  ceux  qui  sont  victimes 
d’un génocide.
Elkhan Suleymanov
Président de l’AVCIYA, député de Chemakha, 
chef  de  la  délégation  azerbaïdjanaise  à  l’Assem-
blée Parlementaire Euronest, membre de la délé-
gation  azerbaïdjanaise  à  l’Assemblée  Parlemen-
taire du Conseil de l’Europe 

www.aliyevheritage.org
137
KHODJALY - 1992
Heydar Aliyev, dirigeant historique du peuple 
azerbaïdjanais, à propos du génocide de 
Khodjaly
 

Déclaration du Président de la République 
d’Azerbaïdjan Heydar Aliyev  à la session 
du Conseil des chefs d’Etat de la CEI – le 24 
décembre 1993
...Vivant  dans  la  région  du  Haut  Karabagh  et 
n’ayant pas de réserves, un peu plus de 100 mille Ar-
méniens ne peuvent seuls pas mener de grandes opé-
rations militaires contre un pays qui a plus de 7 mil-
lions d’habitant et occuper 20% de ses territoires. On 
nie les droits de 50 mille Azerbaïdjanais de la région 
azerbaïdjanaise  du  Haut-Karabagh.  A  la  suite  d’un 
nettoyage  ethnique,  les Azerbaïdjanais  ont  été  com-
plètement expulsés des régions de Choucha, de Kho-
djaly, de Khodjavend, d’Hadrut et d’Aghdere...
 

Appel du Président de la République 
d’Azerbaïdjan Heydar Aliyev aux familles 
des victimes du génocide de Khodjaly - le 
1
er
 mars 1994
...Le  26  février  1992,  le  monde  a  été  le  témoin 
d’une atrocité sans précédent dans la ville de Kho-
djaly. Les terroristes arméniens, après avoir assiégé 
pendant des mois la ville de Khodjaly, ont anéanti 
totalement la ville de Khodjaly. Des civils sans aide 
ont été tués impitoyablement. Les bébés, les vieil-
lards, les femmes et les enfants n’ont pas été épar-
gnés. Ce génocide commis à Khodjaly, qui visait le 
peuple azerbaïdjanais, est un acte d’une atrocité in-

www.aliyevheritage.org
138
KHODJALY - 1992
croyable et sans précédent. Ce génocide est consti-
tutif également d’un crime historique contre toute 
l’humanité...
 

Appel du Président de la République 
d’Azerbaïdjan Heydar Aliyev au peuple 
azerbaïdjanais le jour du troisième 
anniversaire du génocide de Khodjaly -25 
février 1995
...Etant  un  des  maillons  les  plus  impitoyables  de 
la chaîne d’agressions réitérées contre l’Etat indépen-
dant  azerbaïdjanais  par  les  envahisseur  arméniens, 
qui ont perpétré ce génocide avec le soutien des forces 
d’empire et de l’étranger, cet acte de cruauté sans pré-
cédent est entré dans l’histoire du XX
e
 siècle comme 
un crime qui n’a pas seulement été commis contre le 
peuple  azerbaïdjanais  ,  mais  contre  toute  l’humani-
té. Le massacre impitoyable de la population civile, 
d’une cruauté impensable, a dévoilé la nature de l’ac-
tion arménienne et de sa tutelle étrangère à la com-
munauté internationale...
 

Allocution du Président de la République 
d’Azerbaïdjan Heydar Aliyev,  à la 
cérémonie organisée à l`occasion du 
troisième anniversaire du génocide de 
Khodjaly -Mosquée de Tezepir, le 26 février 
1995
...Dans  l`histoire,  la  férocité  des  êtres  humains 
contre  d`autres  humains  s`est  révélé  bien  des  fois. 
Des génocides se sont déroulés en plusieurs endroits. 
Le  génocide  commis  par  les  agresseurs  de  l`Azer-

www.aliyevheritage.org
139
KHODJALY - 1992
baïdjan, par les occupants, est un des plus terribles 
parmi eux. Pendant longtemps, on peut dire qu`au 
cours du XX
e
 siècle les génocides contre le peuple et 
la nation azerbaidjanaise commis par les agresseurs 
arméniens ont provoqué de grandes blessures dans 
notre peuple. Parmi ces blessures, la plus grande et la 
plus grave est le génocide de Khodjaly, advenu pen-
dant cette guerre... 
...Les événements de Khodjaly ont montré que les 
Arméniens ne convoitent pas seulement les terres de 
l`Azerbaïdjan, n`ont pas seulement le projet d`enva-
hir notre territoire, mais qu`ils ont pris le chemin fé-
roce de se livrer à un génocide contre notre peuple. 
Cela a été révélé clairement par des événements de 
Khodjaly. Pendant cette nuit horrible, on a donné un 
coup de poignard dans le coeur du peuple azerbai-
djanais. La douleur de ce coup poignard dure jusqu`à 
présent. Cette blessure n`a pas encore guéri, n`a pas 
cicatrisé,  cette  blessure  restera  toujours  dans  notre 
âme.  Comme  je  l`ai  souligné,  attaquer  pendant  la 
nuit une population pacifique, tuer impitoyablement 
les enfants, les femmes, les vieillards, les malades, les 
détruire et les faire souffrir si cruellement prouve en-
core une fois à quel point nos ennemis sont féroces... 
...Le  génocide  de  Khodjaly,  l`agression  des  Ar-
méniens  contre  notre  peuple,  la  férocité  dont  ils 
ont fait preuve par l`emploi des méthodes les plus 
abominables contre de simples êtres humains a fait 
irruption  dans  l`histoire  du  monde  et  demeurera 
dans la mémoire de l`histoire du monde. Ceux qui 
ont  été  tués  cette  nuit-là,  ces  jours-là,  ceux  qui  ont 

www.aliyevheritage.org
140
KHODJALY - 1992
quitté ce monde sont des compatriotes très chers à 
l`Azerbaïdjan,  ils  ont  été  sacrifiés  pour  la  terre  de 
notre république, ils sont les victimes de la lutte que 
notre  peuple  a  mené  pour  la  liberté  nationale,  ils 
sont des martyrs. Leur mort si tragique, leur martyre 
démontre  l`héroïsme,  la  vaillance  et  le  courage  du 
peuple azerbaidjanais... 
...La tragédie de Khodjaly est notre chagrin, notre 
tristesse, notre peine. Mais le chemin que le peuple 
Azerbaïdjanais a traversé au cours des siècles est un 
chemin de lutte pour la liberté nationale, un chemin 
glorieux, où les succès sont nombreux. Autrefois il y 
eut des difficultés sur notre chemin. Ces difficultés 
existent aujourd‘hui encore. Mais rien ne peut et ne 
pourra briser la volonté du peuple azerbaïdjanais. La 
leçon que nous devons tirer de pareils événements 
c`est que nous devons être plus forts, que nous de-
vons être braves et unis. Nous devons comprendre 
que  nous  avons  notre  destin  dans  nos  mains  et 
qu`ainsi nous devons défendre notre sort, notre in-
dépendance, en suivant le chemin que Dieu nous a 
indiqué, nous devons dégager notre chemin et avan-
cer par ce chemin... 
 

Appel à la communauté juive de 
l’Azerbaïdjan à l’occasion du ”jour de 
malheur du peuple juif“ -le 26 avril 1995
...Depuis 1988, la politique génocidaire des agres-
seurs arméniens contre le peuple azerbaïdjanais, les 
massacres  de  la  population  civile,  des  pillages  sans 
précédent  sur  nos  terres  occupées,  des  atrocités,  et 

www.aliyevheritage.org
141
KHODJALY - 1992
enfin, la tragédie de Khodjaly qui a ébranlé le monde 
entier, sont comme une plaie ouverte dans le cœur de 
notre peuple...
 

Appel du Président de la République 
d’Azerbaïdjan Heydar Aliyev au peuple 
azerbaïdjanais à l’occasion du quatrième 
anniversaire du génocide de Khodjaly - le 24 
février 1996
...Cette  politique  génocidaire  perpétrée  et  orien-
tée vers un but précis contre notre peuple demeure-
ra comme un crime dans l’histoire de l’humanité et 
de l’univers. Etant une des plus grandes tragédies du 
siècle, le génocide de Khodjaly a démontré une fois de 
plus les pratiques barbares arméniennes aux yeux du 
monde entier...
 

Discours  du Président de la République 
d’Azerbaïdjan  Heydar Aliyev à une 
rencontre avec un groupe d’habitants 
de Khodjaly à l’occasion de la 4
ème 
commémoration du génocide de Khodjaly 
-Palais présidentiel, le 24 février 1996
...Le génocide de Khodjaly est le génocide le plus 
terrible commis par l’Arménie et par les Arméniens  
contre  le  peuple  azerbaïdjanais.  Cela  doit  être  gra-
vé    comme  cela  dans  notre  histoire.  Nous  devons 
continuellement expliquer à notre peuple, à tous les 
peuples et à la communauté internationale avec quelle 
hostilité ce génocide a été perpétré et combien on est 
loin  de  l’humanisme.  On  ne  pourra  jamais  oublier 
cette  tragédie.  Et  plus  le  temps  passe,  et  plus  nous 

www.aliyevheritage.org
142
KHODJALY - 1992
devons faire entendre d’une voix forte au monde, à 
notre peuple, aux jeunes générations, pour que tout 
le monde sache quelle tragédie a enduré notre peuple 
et également que notre peuple a souffert tant de vic-
times,  tant  d’exemples  d’héroïsme  pour  sa  liberté, 
pour sa Patrie, pour sa terre...
...Le génocide de Khodjaly n’est pas un crime ordi-
naire. Nos générations futures ne doivent pas oublier 
le génocide de Khodjaly, même dans 100 ans. Toutes 
les  générations  futures  doivent  savoir  que  de  telles 
atrocités ont été commises contre notre nation... 
 

Appel du Président de la République 
d’Azerbaïdjan, Heydar Aliyev, au peuple 
azerbaïdjanais à l’occasion du cinquième 
anniversaire du génocide de Khodjaly - 
Ville de Bakou, le 25 février 1997
...Le 26 février 1992, les forces armées de l’Armé-
nie, avec la participation directe et le soutien de forces 
impérialistes,  ont  commis  le  génocide  de  Khodjaly, 
un  génocide  sans  précédent  dans  le  cadre  de  leur 
agression contre le peuple azerbaïdjanais. Des milliers 
d’habitants de la ville de Khodjaly ont été soumis à 
l’attaque  soudaine  et  impitoyable  de  l’ennemi,  armé 
jusqu’aux  dents  et  doté  de  l’équipement  militaire  le 
plus  moderne.  Des  centaines  d’innocents  ont  été 
massacrés, des vieillards, des femmes, des enfants et 
même des bébés ont été massacrés par les moyens et 
les méthodes les plus terribles, ceux pris en otage ont 
subi des insultes et des humiliations… 
...Dévoilant  de  l’intérieur  la  face  hideuse  du  fa-

www.aliyevheritage.org
143
KHODJALY - 1992
chisme  arménien,  le  génocide  de  Khodjaly  est  un 
crime commis non seulement contre le peuple azer-
baïdjanais, mais aussi contre l’humanité toute entière 
et doit être condamné conformément au droit interna-
tional par le monde civilisé...
 

Appel du Président de la République 
d’Azerbaïdjan, Heydar Aliyev, à la 
communauté juive de la République 
d’Azerbaïdjan - Ville de Bakou, le 3 mai 
1997
...Le génocide de Khodjaly qui est entré dans l’His-
toire comme une page sanglante pour notre peuple, 
par son ampleur et par les atrocités arméniennes, est 
de même nature que les massacres commis par les fas-
cistes dans les ghettos de Babiy Yarda à Kiev, de Var-
sovie et de Cracovie...
 

Discours du Président de la République 
d`Azerbaïdjan Heydar Aliyev à 
l`inauguration du IV
e
 Congrès international 
des sociétés pédiatriques - Le théâtre 
azerbaïdjanais de l`opéra et du ballet, le 21 
septembre 1997
...L`agression  militaire  de  l`Arménie  contre 
l`Azerbaïdjan fut lancée dès 1988. A la suite de cette 
agression suite aux raisons bien connues, les forces 
armées  arméniennes  occupèrent  20%  du  territoire 
de la République d`Azerbaïdjan, plus d`un million 
d`Azerbaïdjanais  furent  chassés  des  terres  occu-
pées  et  dont  la  plupart  vivent  dans  les  tentes.  Ce 
sont  ceux  qui  sauvèrent  leur  vie  pendant  l`agres-

www.aliyevheritage.org
144
KHODJALY - 1992
sion. En défendant la terre de notre patrie ont péri, 
sont  devenus  martyrs  des  dizaines  de  milliers  de 
gens, sont devenus martyrs des enfants également. 
Parmi ceux qui ont été faits prisonniers il y a éga-
lement des enfants. C`est la tragédie qui tomba sur 
le  peuple  azéri  à  la  fin  du  XX
e
  siècle.  Et  l`évène-
ment le plus affreux de cette tragédie est le géno-
cide de Khodjaly. Le monde sait et tout le monde 
doit savoir aujourd`hui que l`extermination féroce 
à  Khodjaly,  une  grande  agglomération  azérie,  est, 
on peut dire, une des pages les plus terribles, noires 
de l`histoire du XX
e
siècle et de l`histoire de l`huma-
nité dans son ensemble, c`est un crime le plus ter-
rible. Il ne s`agit simplement de la mort des gens. 
Il s`agit de leur mort après des tortures féroces, de 
leurs  souffrances,  il  s`agit  du  génocide.  Tout  cela 
influença le climat sociopolitique en Azerbaïdjan et 
aggrava  la  situation  sociale  dans  la  république  en 
endommagent gravement la santé des gens. Parmi 
ce million des gens chassés, réfugiés dont la plupart 
vivent dans les tentes, il y a 400 mille enfants. Un 
tableau effrayant!.. 
 

Appel du Président de la République 
d’Azerbaïdjan Heydar Aliyev  au peuple 
azerbaïdjanais à l’occasion du génocide de 
Khodjaly - Ville de Bakou, le 23 février 1998
...Le  génocide  de  Khodjaly  commis  envers  le 
peuple azerbaïdjanais est un acte de barbarie, un 
crime  historique  contre  l’humanité  du  fait  de  sa 
cruauté  incroyable  et  de  ses  méthodes  de  châti-

www.aliyevheritage.org
145
KHODJALY - 1992
ment inhumaines...
...Le  mouvement  aventuriste  entamé  en  1988 
dans  le  Haut-Karabagh  par  un  groupe  d’Armé-
niens  nationalistes  et  séparatistes  a  conduit  non 
seulement  au  génocide  de  Khodjaly,  mais  aussi  à 
un conflit qui dure depuis plus de dix ans entre les 
peuples  azerbaïdjanais  et  arméniens,  aux  conflits 
ethniques dans la région du Caucase et à d’autres 
cruelles conséquences. Maintenant, la communauté 
internationale  comprend  que  les  mouvements  sé-
paratistes sont un grand danger, et pas seulement 
pour l’Azerbaïdjan, mais pour toute la communauté 
internationale et elle élève une voix pleine d’accents 
de  gravité  pour  s’en  prémunir.  Actuellement,  ces 
actes sont condamnés par des déclarations interna-
tionales et régionales et sont évalués politiquement 
et juridiquement...
...L’injustice  sera  payée.  Il  est  inévitable  que  le 
génocide de Khodjaly sera évalué au niveau inter-
national  et  que  les  coupables  seront  punis  tôt  ou 
tard de la façon qu’ils méritent...
 

Allocution du Président de la République 
d’Azerbaïdjan Heydar Aliyev à l’occasion 
du 1
er
 Juin - Jour international de la 
protection des enfants - le 1
er
 juin 1998
...Des batailles ont suivi le déclenchement du conflit 
arméno  –  azerbaïdjanais,  consécutif  à  l’agression  de 
l’Arménie  contre  l’Azerbaïdjan  et  notre  peuple,  des 
gens  sont  morts,  devenus  des  martyrs,  les  victimes 
sont  nombreuses  chez  nous.  Malheureusement,  des 
1   ...   4   5   6   7   8   9   10   11   ...   14




Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©www.azkurs.org 2020
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə