Acumen : Pointe terminale d'un organe végétal, point de croissance



Yüklə 0.57 Mb.
Pdf просмотр
səhifə1/5
tarix01.08.2017
ölçüsü0.57 Mb.
  1   2   3   4   5

481

Glossaire

Acumen : Pointe terminale d'un organe végétal, point de croissance.

Adiabatique : Relatif à un processus thermodynamique effectué 

sans qu'aucun transfert thermique n'intervienne entre le systè-

me étudié et le milieu extérieur.

AFLP (Amplified Fragment Length Polymorphism) : Polymor-

phisme de la longueur des fragments amplifiés: en biologie 

moléculaire c'est une technique de marquage moléculaire 

basée sur l'amplification de fragments d'ADN hydrolysés par 

deux enzymes de restriction pour construire une empreinte gé-

nétique (profil ADN) d'un individu (cf. Gène

k

).



Agrobiodiversité : Composantes de la biodiversité

k

 qui concer-



nent la production agricole.

Agroforesterie : Système d’aménagement des terres intégrant 

au niveau spatial et temporel des composantes ligneuses et 

non ligneuses et tenant compte des aspects écologiques et 

économiques.

Algues : Organismes obligatoirement photosynthétiques vivant gé-

néralement en milieux humides ou aquatiques.

Angiospermes (Magnoliophyta) : Classe taxonomique des sper-

matophytes dont les ovules sont enfermés dans un ou plu-

sieurs carpelles. Groupe de plantes le plus diversifié et le plus 

riche en espèces (plantes à fleurs).

Anthropique : (1) Relatif à tout processus, effet et matière dérivés 

de l’action humaine sur des systèmes naturels. (2) Concerne 

un principe soutenant que les lois de la nature et ses constantes 

physiques fondamentales de l'univers doivent être cohérentes 

avec les conditions de vie observées là-dedans, c'est-à-dire elles 

doivent être faites pour l'évolution de la vie intelligente, sinon 

les humains ne seraient pas capables d’exister dans l'univers et 

à l'observer.

Anthropocentrisme : Conception et attitude reliant toutes les cho-

ses dans l’univers à l’homme.

Anticyclone : Zone de haute pression atmosphérique.

Appendices de locomotion : Organes extérieurs du corps d'un ani-

mal qui servent à sa locomotion.

Aquaculture : Terme générique pour la production animale ou vé-

gétale en milieu aquatique.

Aquariophilie : Elevage de poissons d’ornement en aquarium

k

.



Aquarium : Réservoir transparent dans lequel on conserve ou élève 

des animaux et des plantes aquatiques.

Arboretum : Jardin botanique

k

 spécialisé présentant de nom-



breuses espèces d'arbres souvent sous forme de collections 

thématiques.

Arthropodes : Groupe taxonomique d'animaux invertébrés

k

 com-



prenant les insectes, les crustacés (cancers, crabes) et les arach-

nides (araignées).

Avifaune : Partie de la faune

k

 d’un lieu constituée par les oiseaux.



Benthos : Ensemble des organismes vivant au fond (fixes ou mobi-

les) des eaux douces ou salées.

Bifoliolé : A deux folioles.

Biocénose (Biocœnose) : Ensemble des êtres vivants coexistant 

dans un milieu défini (le biotope

k

, l'habitat



k

).

Bioclimat : Ensemble des conditions climatiques d’un lieu donné 



qui influencent tous les êtres vivants, y compris les aspects de la 

santé humaine.

Biodiversité : Diversité des organismes en relation avec leur struc-

ture, leur composition et leur fonctionnement dans le temps 

et dans l'espace, particulièrement au niveau des communautés 

d’organismes, des espèces et des gènes

k

.

Biogéographie : Science de la répartition des êtres vivants sur la ter-



re et des causes de cette répartition.

Bioindicateur : Espèce, groupe d'espèces ou communauté végétale 

qui indique certaines conditions écologiques dans un écosys-

tème


k

 à travers sa présence/absence ou à travers sa réponse à 

un changement environnemental. Le bioindicateur doit avoir 

une marge étroite de tolérance écologique.

Biopiraterie (Biopiratage) : L'appropriation injustifiée des ressour-

ces génétiques ou le profit réalisé sur elles ainsi que sur des 

connaissances traditionnelles et des technologies relatif à la 

biodiversité

k

 dans les pays en voie de développement au pro-



fit économique des pays développés.

Biosphère : L’espace sur le monde colonisée par toutes les formes 

de vie.

BIOTA Afrique : Biodiversity Monitoring Transect



k

 Analysis in 

Africa; un programme de recherche allemand-africain sur la 

biodiversité

k

 en Afrique et son utilisation durable sous les 



changements actuels du climat et d’utilisation des terres.

Biotope : Lieu avec des conditions écologiques quasi homogènes 

colonisé par une biocénose

k

.



Birrimien : Réfère aux roches qui s'étendent à travers le sud du cra-

ton ouest-africain, formant des zones de 40 à 50 km de largeur 

et environ 90 km de distance entre elles. Ces formations de ro-

ches sont les sources majeures d'or et de diamants en Afrique 

de l'Ouest.

Côte d’Ivoire : Appendice | 

Appendix


482

Glossaire | 

Glossary

Bolet : Nom vernaculaire des champignons

k

 appartenant à la fa-



mille des Boletaceae.

Botanique : La science des végétaux.

Caducifolié : Décidu

k

.



Canopée : Etage le plus élevé d’une forêt. Dans les forêts tropicales, 

cet étage abrite une diversité particulièrement élevée d'espèces.

Carpophore : Appareil reproducteur du champignon portant les 

spores permettant la multiplication. Chez les Apiaceae une 

structure portant les deux fruits partiels.

Chaîne alimentaire : Conception simplifiée du transfert de matière 

et d'énergie d'un organisme (niveau trophique

k

 plus bas) à 



un autre quand il mange le premier (niveau trophique inter-

médiaire) qui ensuite est mangé par un troisième organisme 

(niveau trophique plus élevé) etc. Ces relations alimentaires 

linéaires font partie d'un réseau alimentaire complexe à l'inté-

rieur d'un écosystème.

Chaméphyte : Type biologique

k

 des plantes basses dont les bour-



geons vivaces

k

 se situent près du sol, en-dessous de 20 cm 



dans les régions froides et en-dessous de 100 cm dans les ré-

gions chaudes.

Champignonniste : En écologie, des organismes ayant une symbio-

se avec des champignons

k

, tels que des termites.



Champignons (Mycètes) : Organismes apparentés aux végétaux 

mais qui se distinguent d'eux par un certain nombre de caractè-

res, notamment leur mode de nutrition non photosynthétique.

Changement climatique : Changement à long terme de la distribu-

tion statistique des variables du temps et du climat pendant des 

périodes d'au moins plusieurs décennies, souvent mais pas né-

cessairement, attribué aux causes anthropogéniques.

Checklist : Une liste qui sert à la vérification des espèces connues 

d'une région (ici: un catalogue des plantes vasculaires).

Chytridiomycose : Maladie infectieuse des amphibiens causée 

par le champignon 

Batrachochytrium dendrobatidis, causant la 

mort principalement des individus déjà stressés. L'infection est 

considérée comme un élément qui contribue à la forte dispari-

tion récente des amphibiens dans le monde.

Clinomètre : Appareil pour mesurer des angles d'élévation, de pente 

ou d'inclinaison, par rapport à la gravité ou la ligne d'horizon.

Coléoptères : Réfère aux Coleoptera, l'ordre taxonomique d'insectes 

ayant une paire d'ailes antérieures dures (élytres) qui recouvre 

la paire d'ailes postérieures utilisée pour le vol et la partie arrière 

du corps. Groupe d'insectes le plus riche en espèces.

Connectivité : Interrelations entre différents compartiments d'un 

système. Dans les écosystèmes

k

, c'est l'interrelation entre des 



organismes qui vivent dans des habitats

k

 correspondants.



Contreforts : Région à relief ondulé ou vallonné formant un relief de 

transition entre une plaine et une chaîne de montagnes, et sou-

vent formé de roches sédimentaires.

Cosmopolite : Taxon

k

 rencontré dans son biotope



k

 à de nombreux 

endroits autour du monde.

Cotylédon : Chez les spermaphytes, la feuille embryonnaire ou la 

première feuille qui forme une partie primordiale de la graine 

d'une plante.

Craton : Une partie ancienne et stable de la croûte continentale, si-

tuée souvent à l’intérieur des plaques tectoniques

k

.

Cryptophyte : Type biologique



k

 des plantes dont les bourgeons 

vivaces

k

 se situent sous l'eau ou sous le sol, sur les tubercules, 



les bulbes ou les rhizomes.

Cuesta : Une croupe de montagne dissymétrique de couches de ro-

ches sédimentaires, constituée d’un coté par un talus à profil 

concave (le front), en pente raide et, de l’autre, par un plateau 

faiblement incliné en sens inverse (le revers).

Cynégétique : L’art de la chasse.

Dahomey Gap (Sillon Dahoméen) : Large corridor de savane qui 

s'étend du sud du Bénin (autrefois Dahomey) au Togo et au 

sud-est du Ghana (0° à 3° latitude est), divisant la zone fores-

tière Ouest Africaine en forêt haute-guinéenne à l'ouest et en 

forêt basse-guinéenne ou congolaise à l'est.

Décennal : Désignant un intervalle de temps de dix ans; comprenant 

dix ans.

Décidu : Perdant les feuilles à la fin de la période de végétation.

Dégradation : En écologie, la détérioration de l'environnement à 

travers la déplétion des ressources telles que le sol, l'eau et l'air, 

la destruction des écosystèmes et l'extinction des animaux 

sauvages.

Dendrochronologie : Méthode scientifique de datation utilisant la 

morphologie des anneaux des arbres pour des applications en 

paléoécologie, archéologie et datation au carbone radioactif.

Détritivore : Manière, pour des animaux, de se nourrir de la matière 

organique morte en décomposition (cf. Saprophyte

k

).



Diapause : Phase génétiquement et environnementalement déter-

minée dans le développement d'un organisme pendant laquel-

le les activités métaboliques sont réduites.

Diaspore : Toute partie d'une plante servant à sa dissémination

k

.

Dicotylédones : Tous les Angiospermes



k

 ayant deux cotylédons

k

 

(cf. Monocotylédones



k

).

Dimorphisme : Le dimorphisme sexuel désigne les différences mor-



phologiques entre les mâles et les femelles de la même espèce 

animale.


Diptères : Réfère aux Diptera, l'ordre taxonomique d'insectes 

483

pourvus d'une seule paire d'ailes, comprenant principalement 

les mouches, moustiques et taons.

Dissémination : L’action de répandre, de s’éparpiller.

Dolérite : Roche magmatique avec des caractéristiques intermédiai-

res entre le gabbro (grains plus gros) et le basalte (grains plus 

fins), formant souvent des intrusions dans d'autres formations 

de roches (cf. Roche éruptive

k

).

Dolinke : Piège pour des poissons nageant proche du fond d'une 



Eau. Il se compose d’une longue corde horizontale à laquelle 

sont attachées à courte distance de nombreuses petites cordes, 

chacune portant un hameçon non appâté.

Drupe : Fruit formé d’une pulpe recouvrant un noyau dur.

Dulçaquicole : Vivant dans des eaux douces.

Durabilité : Capacité à perdurer. En écologie, c’est la façon d'aména-

ger l'utilisation humaine des ressources naturelles pour qu'elle 

soit non destructrice, permettant la régénération continue de 

ces ressources.

Eburnéen : Fait de ou rapportant à l'ivoire.

Échange cationique : Dans l'environnement naturel : échange de  

cations dans la solution du sol, qui sont attachés légèrement 

aux surfaces chargées négativement des particules ou colloїdes 

du sol, comme des minéraux argileux, l'humus et des substan-

ces contenant de l'aluminium.

Ecocitoyenneté : L’éco-citoyen est conscient d'appartenir à un 

territoire (terre, continent, ou pays) qui garantit son exis-

tence, ce qui implique des droits et des devoirs par rapport à 

l'environnement.

Ecosystème : Une communauté d'êtres vivants (la biocénose

k

) et 


son environnement géologique, pédologique, hydrologique 

et atmosphérique (le biotope

k

). Les éléments constituant un 



écosystème développent un réseau d'interdépendances basées 

sur des facteurs biotiques

k

 et abiotiques permettant le main-



tien et le développement de la vie.

Ecotourisme (Tourisme vert) : Une forme de tourisme plus durable 

à l'intérieur des aires écologiquement importantes qui présen-

tent une grande valeur de protection ou une forte sensitivité 

écologique comprenant des aires rurales, agricoles et protégées.

Ecotype : Variété génétique d’une espèce végétale ou animale adap-

tée à des conditions environnementales particulières sous l'ef-

fet de la sélection naturelle.

Ectomycorhize : Mycorhize

k

.



Edaphique : Appartenant ou relatif au sol.

Emondage (aérien) : Utilisation des arbres par la coupure périodi-

que des branches afin de récolter du fourrage vert pour les bê-

tes et du bois mince pour la fabrication de paniers, de barques 

ou de clôtures.

Endémisme : Répartition totale d'un taxon

k

 qui est naturellement 



délimitée à une aire unique et relativement petite.

Endophytes : Groupe fonctionnel d'organismes, en général des 

champignons

k

 ou bactéries, vivant à l'intérieur d'une plante en 



relation parasitique ou mutualiste.

Entomologie : Science biologique portant sur l'étude des insectes.

Entomopathogène : Relatif aux organismes (généralement des 

bactéries, virus, protozoaires ou champignons

k

) causant 



des maladies aux insectes, souvent comme parasites

k

 ou 



parasitoïdes

k

.



Entomophilie (Entomogamie) : Pollinisation

k

 des plantes à fleurs 



par les insectes due à l'adaptation (co-)évolutive.

Eolien : Se rapportant à, causé par ou porté par le vent.

Epiphyte : Type biologique

k

 des plantes qui poussent sur une autre 



plante comme support sans la parasiter.

Escarpement : Versant en pente abrupte d’une montagne, d’une 

falaise.

Ethnobotanique : L’étude scientifique des relations entre les plantes 

et l'homme, orientée sur la perception, l'utilisation et l'aména-

gement des plantes par différentes sociétés humaines.

Ethnographie : Une méthode qualitative holistique utilisée en scien-

ces sociales pour recueillir des données empiriques sur des so-

ciétés humaines et leurs cultures.

Eucaryote : Une cellule à noyau bien individualisé et aux mito-

chondries avec des paroix cellulaires à deux niveaux (cf. 

Procaryote

k

).

Eutrophisation : Augmentation de la production biologique d'un 



écosystème

k

 due à l'enrichissement en nutriments, souvent 



engendré par des activités humaines.

Evapotranspiration : Quantité totale d'eau transférée de la surface 

de la terre à l'atmosphère par l'évaporation de l’eau du sol et par 

la transpiration des plantes.

Exosquelette : Squelette externe chez certains groupes d'animaux 

invertébrés

k

.

Exotique : D’un caractère étrange, inhabituel, insolite.



Faciès : Peuplement végétal qui diffère de la communauté végé-

tale typique, correspondante, par seulement une ou peu d'es-

pèces qui domine(nt) la physionomie. Niveau le plus bas 

pour distinguer et décrire des communautés végétales en 

phytosociologie

k

.



Facteurs abiotiques : Ensemble des facteurs physico-chimiques 

(précipitations, température, etc.) représentant une partie 

des facteurs écologiques dans un écosystème (cf. Facteurs 

biotiques

k

).

Côte d’Ivoire : Appendice | 



Appendix

484

Glossaire | 

Glossary

Facteurs biotiques : Ensemble des interactions entre organismes 

(compétition, prédation, mutualisme, etc.) vivants dans un 

écosystème, y constituant une part des facteurs écologiques (cf. 

Facteurs abiotiques

k

).



Faune : Toutes les espèces animales d'une région.

Ferrugination : Processus intensif d'altération de substrats riches en 

fer et bien drainés dans un climat tropical, comprenant le les-

sivage


k

 et la formation des sesquioxydes de fer rougeâtres qui 

adhèrent fortement aux grains de sable et aux cailloux et peu-

vent les cémenter. Ce processus conduit à la formation de cu-

vettes de fer quand des saisons humides et sèches se relayent 

(ferrisols) (cf. Latéritisation

k

).

Fertiliseur (Engrais) : Terme générique pour nommer des substan-



ces appliquées aux plantes destinées à accélérer leur croissance 

à travers l'augmentation des nutriments végétaux disponibles 

et le changement des conditions chimiques du sol comme le 

pH.


Flore : Toutes les espèces végétales d'une région.

Flux de gènes : Transfert de traits génétiques d'une population à une 

autre dû à la migration d'individus ou la dispersion du pollen et 

des graines. En général cela augmente la diversité génétique de 

la population cible.

Fongique : Rélatif aux champignons

k

.

Fourrager : Organisme se nourrissant de graminées.



Fragmentation des habitats : Processus de séparation spatiale des 

entités d'habitats

k

 d'un état précédant de continuité plus gran-



de. Il se passe naturellement à la suite de processus géologiques 

ou d'évènements catastrophiques. De nos jours il est causé plus 

fréquemment par les activités humaines.

Frugivore : Se nourrissant de fruits.

Gène : Unité basale d'hérédité

k

 dans un organisme qui consiste en 



une séquence d'acides désoxyribonucléiques (ADN), siège de 

l'information pour construire et entretenir les cellules, et sup-

port de transmission des traits génétiques aux descendants par 

la reproduction.

Géophyte : Type biologique

k

 des plantes pérennes dont les bour-



geons vivaces

k

 se situent sous le sol, sur les tubercules, les bul-



bes ou les rhizomes.

Gondwana : Ancien supercontinent situé principalement dans l'hé-

misphère sud, qui s'est détaché du supercontinent correspon-

dant à l'hémisphère nord (Laurasia) il y a 180 millions d'an-

nées. Il s’est disloqué graduellement par la tectonique

k

 des 



plaques à la fin du Paléozoïque, pour former en partie les conti-

nents de l’Amérique du Sud, l’Afrique, Madagascar, l’Inde, l’An-

tarctique, et l’Australie.

Gousse : Fruit déhiscent provenant d'un carpelle chez la plupart des 

légumineuses.

Graines orthodoxes : Graines avec la capacité de survivre au sécha-

ge et au gel pendant de longues périodes sans perdre leur viabi-

lité, donc requérant ces conditions pendant la conservation ex 

situ à long terme.

Graines récalcitrantes : Graines sans capacité de résistance aux ef-

fets du séchage et des températures en-dessous de 10 °C sans 

perdre leur viabilité, elles ne peuvent donc pas être stockées 

pendant de longues périodes.

Granivore : Se nourrissant de grains et semences.

Habitat : Biotope

k

.



Harmattan : Vent alizé sec, poussiéreux et relativement froid qui 

souffle vers le sud-ouest du Sahara dans le golfe de Guinée 

pendant la saison sèche (décembre à février), alternant avec la 

mousson sud-ouest pendant le reste de l'année.

Haustorium : Partie d'une plante (hémi-)parasite

k

 ou d'un champi-



gnon

k

 qui pénètre dans les tissus de la plante hôte et se nourrit 



en absorbant le contenu des cellules.

Héliophilique : Relatif à un organisme ayant une affinité et des adap-

tations à une haute intensité de la lumière solaire.

Hélophyte : Type biologique

k

 des plantes enracinées sous l'eau 



dont les tiges, les feuilles et les fleurs sont aériennes mais les 

bourgeons vivaces

k

 se situent sous l'eau.



Hémicryptophyte : Type biologique

k

 des plantes souvent herba-



cées

k

 à rosette (cespiteuses ou à rhizome), ayant les bourgeons 



vivaces au ras du sol.

Hémiparasite (Semiparasite) : Plante prélevant de l'eau et des élé-

ments minéraux sur son hôte mais conservant sa capacité de 

photosynthèse

k

.

Hémiptères : Réfère aux Hemiptera, l'ordre taxonomique d'insec-



tes dont les pièces buccales se sont évoluées en suçoirs joints 

comportant une épine perforante. L'ordre comprend les grands 

groupes des pucerons, cigales et punaises.

Herbacé : Ressemblant ou appartenant à une herbe, c'est-à-dire à 

une plante qui n'a pas de tiges pérennes à tissus ligneux

k

.



Herbicide : Substance utilisée pour tuer des végétaux ou des grou-

pes sélectionnés de plantes indésirables.

Herbier (Herbarium) : Collection de plantes pressées et collées sur 

du papier ou dans des liquides de conservation, qui sert de sup-

port physique aux études taxonomiques et systématiques

k

 



sur les plantes. Le terme désigne également l’établissement ou 

l’institution qui abrite une telle collection.

Herborisation : Une promenade ou excursion organisée pour la col-

lecte de spécimens

k

 végétaux.



485

Hérédité : Transmission des caractères génétiques d’une génération 

à l'autre.

Hétérogénéité : Trait d'un objet ou d'un système ayant un grand 



Поделитесь с Вашими друзьями:
  1   2   3   4   5


Verilənlər bazası müəlliflik hüququ ilə müdafiə olunur ©www.azkurs.org 2019
rəhbərliyinə müraciət

    Ana səhifə